FRANçOIS HOLLANDE, à PEINE DE RETOUR à L’ASSEMBLéE NATIONAL, DéCLENCHE L’ORAGE

POLITIQUE - Avis de Hollandisme à l’Assemblée nationale. Parmi les députés socialistes qui, ce mardi 9 juillet, ont fait leur entrée au Palais Bourbon, l’ancien président de la République François Hollande a attiré les regards… et la pluie, comme il en avait l’habitude sous sa présidence.

Réélu dans la 1re circonscription de Corrèze, François Hollande a fait son retour dans l’hémicycle, douze ans après la fin de son mandat de député, aux côtés de la soixantaine de députés élus sous les couleurs du PS. L’ex-président socialiste a eu le temps de poser avec ses collègues pour la photo de famille sans être arrosé. Mais les malédictions ont la vie dure et la pluie n’a pas tardé à tomber à verse rue de l’Université.

« Je viens, il pleut »

De son investiture en 2012 à la fin de son mandat cinq ans plus tard, François Hollande a rarement présidé des cérémonies publiques sans se retrouver sous les eaux. Au point d’en rire lui-même. « Je viens, il pleut. Je perpétue donc là aussi une tradition, s’amusait-il en 2013, lors d’un déplacement à Casablanca sous un ciel pluvieux. Tout à l’heure, un membre de la famille royale m’a dit qu’il y avait une formule de Lyautey [représentant de la France au Maroc en 1912, au temps du protectorat] selon laquelle gouverner c’était pleuvoir. De ce point de vue là, nous réussissons au-delà de nos espérances. »

Rebelote le 25 août 2014, lors de son discours sous une pluie battante sur l’île de Sein. « J’ai été invité par les élus et je voulais respecter cet engagement. Et je n’y aurai renoncé à aucun prix, même si la pluie nous accompagne aujourd’hui », lançait-il depuis son pupitre, sans parapluie et trempé.

Au fil des années, l’anecdote est devenue une blague récurrente dans les rangs socialistes. Interrogé par TF1/LCI sur un risque d’averse dans l’après-midi ce mardi 9 juillet, le chef des socialistes Olivier Faure rigole : « François arrive, ne vous inquiétez pas », répond-il.

L’ancien président lui-même semble continuer à s’en amuser. Sur une des photos de groupe prise sur le perron de l’Assemblée, on le voit montrer le ciel du doigt, devant des élus hilares. De là à dire qu’il les avait prévenus… À noter que selon un décompte des Décodeurs du Monde en 2016, le titre de « président de la Pluie » revient plutôt à Jacques Chirac, pendant son premier mandat, loin devant François Hollande qui n’arrive que quatrième.

Cette rentrée dans une ambiance bon enfant risque de contraster avec le 18 juillet prochain, date à laquelle l’hémicycle doit choisir son nouveau président ou présidente. Le nom de François Hollande circule, sans que l’hypothèse soit clairement écartée par ses proches. « Il n’est candidat à rien, mais il y a peu de personnalités de son niveau à l’Assemblée », répond sa conseillère interrogée par L’Opinion. Débats houleux à venir, au sens propre comme au figuré, dans cette 17e législature.

À voir également sur Le HuffPost :

2024-07-09T15:17:43Z dg43tfdfdgfd