UNE OPéRATION DE ROUTINE QUI VIRE AU DéSASTRE

Pour les médecins il s'agissait d'une opération sans aucun danger, mais une petite fille est décédée dans le sud de Perth, en Australie, neuf jours après l'ablation de ses amygdales.

Comme elle souffrait souvent d'infections de la gorge, comme beaucoup d'enfants, les médecins ont recommandé de lui enlever les amygdales. Après tout, il s'agit d'une opération de routine sous anesthésie légère et, après une nuit à l'hôpital, elle a été autorisée à rentrer chez elle. Mais c'est alors que les choses se sont gâtées.

Elle a eu une forte fièvre et ses parents l'ont immédiatement emmenée au service des urgences. Selon sa mère, elle a dû attendre pas moins de quatre heures avant de voir un médecin. Des heures critiques se sont écoulées. La jeune fille a été examinée, mais renvoyée chez elle, et son état de santé n'a fait qu'empirer.

Elle a commencé à cracher du sang et s'est retrouvée à nouveau à l'hôpital. Elle a été plongée dans un coma artificiel pour mieux récupérer. Mais son état s'est visiblement détérioré et les scanners cérébraux ont montré qu'Aliyah n'avait plus d'activité cérébrale. Elle est décédée cette nuit-là, neuf jours après son "opération de routine".

(MaSi avec FVDV pour Tagtik/Source : The West Australian/Illustration picture : Pixabay)

Soyez certains de lire tous nos articles sur MSN en vous abonnant à nos contenus. Cliquez sur "suivre", à côté de notre logo ci-dessus.

2024-07-09T14:24:19Z dg43tfdfdgfd